Archives par étiquette : Invisible photographique

Présentation du livre « L’Invisible photographique » mardi 2 juillet à la librairie du Jeu de Paume

Dans le cadre de la publication du livre « L’Invisible photographique. Pour une histoire intime de la photographie », je serai heureuse de vous retrouver demain (mardi 2 juillet) pour une présentation à la librairie du Jeu de Paume à 19h : http://www.jeudepaume.org/index.php?page=article&idArt=3437
 

Depuis les origines de la photographie jusqu’à ses développements actuels, cet essai propose une redécouverte complète de l’histoire de la photographie à partir de la clé de lecture paradoxale de l’invisible.

Concrètement, la photographie est un outil de représentation qui induit un choix primordial : que verra-t-on dans le cadre de l’image ? Qu’est-ce qui est montré ou volontairement éliminé de la scène, voire censuré ? Les photographes suggèrent le hors-champ. Ils se rendent parfois invisibles pour capter la vérité d’une situation. Ils défient les limites de la perception humaine en se faisant nyctalope, en montrant l’envers du décor ou en dénonçant les zones volontairement dissimulées par les pouvoirs politiques. Ils nous font voir l’absence, redonnent vie à des images. Ils capturent les sentiments. Deux photographes réalisent un cliché pour un même évènement : il en résulte deux expressions différentes qui révèlent – chacune à leur manière – leur sensibilité. Certains photographes travaillent sur des phénomènes optiques provoquant l’éblouissement. Le vocabulaire plastique de l’invisible photographique se déploie autour de l’agrandissement, la découpe et le prélèvement. Enfin, des net-reporters infiltrent les cybermondes pour en restituer des représentations du « jamais vu ».

À partir d’études de cas précis, il s’agit de déployer toute une typologie des formes d’invisibilité allant du non-vu qui s’applique plutôt à la technique jusqu’à l’anti-visible, lié à l’anthropologie visuelle.