Archives par étiquette : Design

Intervention de matali crasset auprès des étudiants en CPGE de l’Ecole Duperré

Designer française reconnue internationalement pour l’aspect novateur de ses propositions alliant créativité, humanisme et convivialité, matali crasset s’affirme depuis les années 1990 comme une créatrice polymorphe. Lors de cette présentation à l’École Duperré, elle a partagé sa vision de l’histoire du design avec les étudiants de CPGE tout en revenant sur la genèse de plusieurs de ses créations emblématiques, en particulier “Quand Jim monte à Paris” (1998) ou encore l’hôtel “Hi Matic” (2011), offrant ainsi un regard personnel et audacieux sur la thématique annuelle du concours de l’ENS « De l’Objet à l’environnement » qui résonne particulièrement bien avec son univers. Elle a abordé avec beaucoup d’émotion l’expérience décisive de sa formation à l’ENSCI / Les Ateliers puis sa collaboration avec Philippe Starck ; elle a expliqué également ses processus de création appliqués à des projets plus récents, en particulier sa création in situ pour l’ENS Paris- Saclay intitulée “L’Archipel tonique” (réalisée dans le cadre du 1% artistique en 2020). Son vocabulaire plastique s’y développe à une grande échelle. matali crasset parvient alors à marier sa gamme chromatique intense et vive en élevant le défi de la modularité à son paroxysme. C’est cet univers ludique, simple et frais, immédiatement reconnaissable qui fait sa signature bien qu’elle varie systématiquement les logiques d’intervention, au cas par cas.

Continuer la lecture

LES QUATRE SAISONS DE PIERRE GONALONS À L’HÔTEL DE SULLY

Vue d’exposition. Crédits : Stephan Julliard. © Studio Pierre Gonalons.

Rares sont les designers osant mesurer leurs créations à l’opulence et au faste du Grand Siècle. Investissant l’Hôtel de Sully à l’occasion de la Paris Design Week 2021, Pierre Gonalons relève ce défi avec élégance. Déjà avait-il manifesté l’année dernière un don pour se métamorphoser en Janus au double visage, capable de regarder à la fois vers le passé et l’avenir, lors d’une présentation exceptionnelle à l’Hôtel de Soubise. L’esthète décorateur perpétue à nouveau le rêve en all-over, conjuguant les savoir-faire ancestraux des métiers d’art à une approche visionnaire du design en s’associant aux plus grandes maisons de luxe, telles que Féau et Cie pour les boiseries, Fortuny pour les textiles, Tai Ping pour les tapis, Masiero pour les luminaires « Horo » repensés dans une nouvelle finition de verre marbré.

Continuer la lecture