Publication : « Au coeur de la création photographique » (Ides et Calendes). Entretiens avec Sabine Weiss, Lucien Clergue, Sarah Moon, Peter Lindbergh, Christian Boltanski, Pierre et Gilles, Philippe Parreno, Valérie Belin, Alain Fleischer, etc.

Quels sont les regrets ou les surprises qui ponctuent une vie de photographe ? 

En nous ouvrant les portes de leurs ateliers et de leurs imaginaires, les artistes nous ont donné accès aux arcanes de la création.

Qu’ils innovent avec les technologies numériques, s’affranchissant parfois des normes, ou qu’ils optent pour des techniques traditionnelles, les photographes nous ont transmis des informations qui éclairent et approfondissent la compréhension de leurs démarches.

La variété des approches expérimentales, conceptuelles ou esthétisantes donne une pluralité de sens à l’image photographique. Mais toujours, elle cristallise la personnalité de son auteur.

J’ai sélectionné des photographes et artistes utilisant cet outil d’expression pour leur faculté à ménager une réflexion sur les procédures invisibles. Au fil de nos dialogues, je cherche à découvrir toutes les strates temporelles qui se sont cristallisées dans la mince pellicule photographique. Comment se sont forgés les points de départ, le thème, les formes, la composition, les couleurs, la recherche du modèle et les consignes qui lui sont données, le décor et l’inscription géographique ou environnementale ?

L’entretien d’artistes permet d’entrer dans l’intimité de l’acte de création. Il s’agit de sonder les mécanismes à partir desquels se construisent les idées artistiques, les méthodes créatives et les œuvres.

Frank Horvat, Autoportrait avec un ami, Milan, Italie, 1947.

D’où vient le vocabulaire plastique ?

J’examine la diversité des dispositifs liés au médium photographique pour montrer son potentiel créatif et ses formes de préméditation lors de la prise de vue. Peut-on prévoir le résultat au moment du déclic ? En quoi l’instantané s’inscrit-il dans la durée ? Comment les images mentales, les inspirations et les fantasmes se transforment-ils potentiellement au contact du réel et de l’illusoire machine à enregistrer les contours du monde ?

Quels sont les états d’âme des photographes ? En quoi les nouvelles technologies ont-elles modifié leurs pratiques ? Que feraient les photographes s’ils pouvaient devenir invisibles ?

Les rencontres ont lieu le plus souvent dans l’atelier de l’artiste. La durée fixée au préalable installe des rythmes variés dans le cheminement de ces dialogues, du plus saccadé aux réponses fleuves. La singularité de leurs démarches se révèle progressivement dans la manière dont ils réfléchissent au dédoublement de l’intention ou de l’intuition qui déclenchent leurs pratiques.

Ce livre comprend 24 entretiens avec les artistes suivants : Renaud Auguste-Dormeuil, Patrick Bailly-Maître-Grand, Valérie Belin, Christian Boltanski, Jean-Christian Bourcart, Thibault Brunet, Denis Darzacq, Vincent Debanne, Lucien Clergue, Laurent Grasso, Alain Fleischer, Joan Fontcuberta, Frank Horvat, Dominique Issermann, Edouard Levé, Peter Lindbergh, Anna Malagrida, Sarah Moon, Philippe Parreno, Pierre & Gilles, Susanna Pozzoli, Eric Rondepierre, Patrick Tosani, Sabine Weiss.

Chaque dialogue est introduit par un texte biographique éclairant la démarche de l’artiste ainsi que les conditions dans lesquelles se sont déroulées les entretiens.

« Au coeur de la création photographique », Ides et Calendes, 212 p. 24 portraits couleurs de photographes. 

Code ISBN: 978-2-8258